Panier

Article

Le point sur les tensioactifs

By 15 mai 2020octobre 1st, 2020No Comments

C’est quoi?

Un tensioactif est un composé qui modifie la tension superficielle entre deux surfaces. Les molécules présentent deux parties : une lipophile qui retient les matières grasses et est apolaire, et une partie hydrophile miscible dans l’eau qui est polaire (chargée + ou -).

C’est cette structure particulière que lui confère ses différentes propriétés :

  • émulsifiant
  • stabilisant
  • détergent

Il en existe une très grande diversité et on en retrouve dans presque tous les produits d’hygiène, de beauté et d’entretien.

Les différentes catégories de tensioactifs (TA) :

En essayant de faire simple, on distingue 4 familles de TA :

Les tensioactifs non ioniques (sans charge, ni positive, ni négative). Ils sont peu irritants mais ont de faibles pouvoirs moussant et détergent. On les utilise surtout en émulsifiant ou épaississant, dans des crèmes par exemple, ou associés à un autre TA plus détergent.

Les tensioactifs amphotères (chargés positivement ou négativement selon l’acidité du milieu). Bon détergents moussants et désinfectants, ils présentent une bonne tolérance pour les yeux et la peau mais sont peu nombreux. On les trouve souvent dans les shampoings pour bébé.

Les tensioactifs cationiques (charge positive) ont un pouvoir détergent faible mais des affinités avec la kératine et servent souvent dans les après-shampoing. Ils sont plutôt irritants et on soupçonne qu’ils soient toxiques pour l’environnement.

Les tensioactifs anioniques (charge négative): On les retrouve dans une grande partie des détergents, shampoings, gels douche, mais aussi dans les savons. Ce sont les plus représentés car ils moussent et se rincent bien. Mais sont de qualité très variable, les moins chers étant souvent les plus agressifs et irritants.

A quoi ça sert?

Dans le cadres des gels douche et des shampoings, on s’intéresse particulièrement à leurs propriétés détergentes, c’est à dire lavantes. Les salissures vont se lier à la partie lipophile et être évacuées avec l’eau de rinçage grâce à la partie hydrophile. A la fin, on est « propre » (parfois un peu trop), mission accomplie !

Et dans les shampoings Kaolin?

Quand on travaille à la formulation d’un shampoing solide, il faut choisir un tensioactif qui permette un subtile équilibre entre :

  • Un pouvoir lavant suffisant pour laver et dégraisser les cheveux, mais pas trop fort pour ne pas les décaper.
  • Une production de mousse dense et fine, suffisante pour apporter du confort lors du massage des cheveux et du crâne.
  • Un faible risque d’irritation, pour garder un cuir chevelu sain.
  • Une texture épaisse ou solide, ce qui restreint considérablement le choix, il faut bien l’avouer…

Chez Kaolin, nous avons trouvé cet équilibre en associant le SCI (attention les yeux… Sodium Cocoyl Isethionate) à des extraits de plantes ayurvédiques (on y reviendra en détail dans autre article).

Le SCI est un TA solide anionique fabriqué à partir d’huile de coco. La matière première est donc végétale mais elle est malgré tout transformée par l’industrie chimique… On obtient un TA anionique, doux, très peu irritant, offrant une mousse généreuse et avec un bon pouvoir lavant.

L’associer à des plantes ayurvédiques ayant naturellement des propriétés de tensioactif nous permet de réduire le pourcentage de SCI et de vous offrir un shampoing encore plus doux, respectueux de vos cheveux et de votre cuir chevelu !

Quid du savon?

Le savon, qu’il soit industriel ou artisanal, saponifié à chaud ou a froid, est un TA puisqu’il est composé de molécules hydrophiles et hydrophobes. La partie hydrophile étant chargée négativement, les savons sont classés dans les TA anioniques, les plus communs, et c’est sans aucun doute le TA le plus écologique, surtout s’il est fabriqué à partir d’huiles locales et bio (exit l’huile de palme…). Il est donc urgent de remplacer tous les horribles gels douche chimiques par un bon savon artisanal !

Malheureusement, concernant les cheveux, l’utilisation du savon reste inconfortable (pas assez de mousse, cheveux poisseux, cheveux rêches, …). La formulation du savon parfait n’a pas encore été trouvée pour la santé et la beauté de nos cheveux.  Nous le conseillons donc plutôt pour les personnes qui ont les cheveux très courts, en attendant que Kaolin trouve la formule magique 🙂

Voilà, nous espérons que ces petites explications vous ont intéressés !

A très bientôt !

 

 

 

 

 

 

Laissez un commentaire !